Fondation Michela Schiff-Giorgini

La SFDAS est heureuse d’annoncer sa nomination au prix 2015 de la fondation Michela Schiff-Giorgini. Les fonds seront dédiés à la publication finale du site néolithique d’el-Ghaba, par D. Usai et S. Salvatori aux éditions Africa Magna (Journal of African Archaeology).

La fondation Michela Schiff-Giorgini a été créée en 1984 pour faire vivre le souvenir de l’archéologue italienne dont elle porte le nom. Michela Schiff-Giorgini (1923-1977) a consacré l’essentiel de sa carrière à la recherche archéologique, principalement au Soudan. De 1957 à 1977 elle a conduit pour le compte de l’université de Pise les fouilles du temple de Soleb — dont la publication s’est achevée en 2003 avec la parution des volume III, IV et V. Elle a également travaillé sur le site de Sedeinga. Michela Schiff-Giorgini a toujours cherché à promouvoir l’égyptologie comme une science à caractère pluridisciplinaire.

En accord avec cette vision, le but de la fondation Michela Schiff-Giorgini est de soutenir un large éventail de projets ; elle finance des programmes dont les objectifs sont variés et aide des égyptologues du monde entier dans la réalisation de travaux qui engagent tous les aspects de l’égyptologie.

À ce titre, la SFDAS a donc eu la chance d’obtenir le prix de la fondation Michela Schiff Giorgini, afin de soutenir le projet de publication du site néolithique d’el-Ghaba, par D. Usai et S. Salvatori aux éditions SFDAS/Africa Magna (Journal of African Archaeology).



Citer ce billet
sfdas (2015, 1 juillet). Fondation Michela Schiff-Giorgini. SFDAS Khartoum. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://sfdas.hypotheses.org/1086

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search