Sedeinga

Le site de Sedeinga est connu des explorateurs occidentaux du XIXe siècle qui y décrivent les ruines du temple égyptien dédié à la reine Tiyi. L’équipe de Michela Schiff Giorgini, qui explorait déjà le site voisin de Soleb, entreprit une première enquête archéologique à partir de 1963. Elle conduisit à l’exploration d’un imposant cimetière napatéen et méroïtique que des ouadis asséchés séparent en plusieurs secteurs. L’équipe italo-française a mené cinq campagnes sur la partie ouest de cette nécropole. Après le décès de Michela Schiff Giorgini, les fouilles ont été poursuivies par Jean Leclant, puis Catherine Berger-El Naggar entre 1979 et 2009. Depuis 2009, un nouveau projet lancé par Claude Rilly et Vincent Francigny entreprend la poursuite de l’exploration du cimetière ainsi que des zones environnantes. Dans le cadre de ce programme et grâce au mécénat Qatari (QSAP), le temple a fait l’objet d’une étude exhaustive et d’une restauration des blocs les plus importants entre 2015 et 2017.

Tiyi et les dames de Nubie

Sedeinga : la reine Tiyi représentée sous la forme d’un lion © Mission Sedeinga
Sedeinga : fouilles du temple de la reine Tiyi © Mission Sedeinga

Situé sur la rive ouest du Nil, le site de Sedeinga est distant de celui de Soleb de seulement 15 km. À Sedeinga, le temple est dédié à la reine Tiyi, épouse du pharaon Amenhotep III (règne environ de 1390 à 1352 avant J.-C.) qui bâtit celui de Soleb. Il est possible que l’édifice ait continué à être utilisé pendant la période napatéenne. À l’ouest du temple, un vaste lieu de sépultures s’est développé au cours des siècles. Les différentes interventions archéologiques ont en effet mis au jour l’existence d’un complexe funéraire abritant des tombes de la période napatéenne (656 à 270 avant J.-C.) ainsi que de nombreuses tombes à structures pyramidales de l’époque méroïtique (270 av. J.-C. à 330 ap. J.-C.), dont certaines réutilisent des caveaux napatéens. Ces sépultures ont par ailleurs livré de nombreux objets et inscriptions funéraires méroïtiques tels que des tables d’offrandes, des stèles, des statues, des bijoux et autres artefacts. En outre, l’une des particularités qu’offre ce cimetière est la surreprésentation des femmes. Leurs sépultures sont souvent accompagnées de stèles funéraires qui retracent en détail les lignées familiales.

Sedeinga : stèle de la dame Ataqelula © SFDAS / Cl. Rilly
Sedeinga : verre à pied bleu trouvé brisé à l’entrée d’une tombe, aujourd’hui conservé au Musée National du Soudan à Khartoum

Campagnes passées

  • [2012] Mission SEDAU à Sedeinga

    Équipe : Claude Rilly, Vincent Francigny, Agathe Chen, Vincent Colard, Romain David, Hélène Delattre, Sandra Porez, Mahmoud Suleimanet Awadallah el-Bacha Lors de cette nouvelle campagne, la mission va poursuivre la fouille du secteur II...

  • [2012] Mission de photographies par cerf-volant

    Du 9 février au 20 février 2012, une nouvelle campagne de photographies par cerf-volant des sites archéologiques du Soudan a été menée par Bernard-Noël Chagny, Franck Derrien et Coralie Gradel (SFDAS). Ils ont couvert...

  • [2009-2013] Sedeinga

    Les fouilles de la nécropole méroïtique (Secteur II) Sous la direction de Claude Rilly (directeur de la mission, épigraphiste) et Vincent Francigny (directeur adjoint, archéologue). Equipe : Agathe Chen (anthropologue), Vincent Colard (archéologue, topographe),...

  • [2010] Mission SEDAU à Sedeinga

    Equipe : Claude Rilly, Vincent Francigny, Agathe Chen, Vincent Colard, Romain David, Hélène Delattre, Sandra Porez. La campagne 2010 va continuer d’exhumer les sépultures de la partie Ouest du Secteur II, avec une fouille...

Tout le contenu portant sur le site de Sedeinga

  • [2010] Mission SEDAU à Sedeinga

    Equipe : Claude Rilly, Vincent Francigny, Agathe Chen, Vincent Colard, Romain David, Hélène Delattre, Sandra Porez. La campagne 2010 va continuer d’exhumer les sépultures de la partie Ouest du Secteur II, avec une fouille...



Citer ce billet
sfdas (2023, 19 décembre). Sedeinga. SFDAS Khartoum. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://sfdas.hypotheses.org/2576

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search