Les UMIFRE en Afrique de l’Est et subsaharienne

IFAS (Afrique du Sud) : Institut français d’Afrique du Sud – Recherche

Le département Recherche a été créé en 1995 au sein de l’IFAS. Son travail porte sur les sociétés de l’Afrique australe depuis la préhistoire jusqu’à l’époque moderne et contemporaine, ainsi que sur les études urbaines et les mutations démocratiques. Les terrains de recherche se situent en Afrique du Sud, en Angola, au Botswana, au Lesotho, au Malawi, au Mozambique, en Namibie, en RDC, au Swaziland, en Zambie et au Zimbabwe.

IFRA – Ibadan (Nigeria) : Institut français de recherche en Afrique

IFRA-Ibadan a été créé en 1990 au Nigéria. Ses recherches portent sur les dynamiques religieuses, les rapports entre ville et environnement, les identités, la violence et les phénomènes liés à la traite des êtres humains et la criminalité transnationale. Il mène des travaux archéologiques au Nigéria ainsi que des opérations de conservation d’archives publiques et privées. Ses terrains de recherche se situent au Nigéria, mais aussi au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, en Gambie, au Ghana, au Libéria, au Niger, au Tchad et au Togo.

IFRA – Nairobi (Kenya) : Institut français de recherche en Afrique

Créé en 1977, l’IFRA-Nairobi étudie entre autres la vie politique contemporaine, la culture et la société ainsi que les dynamiques économiques régionales et mondialisées, notamment sous l’angle de la critique épistémologique. Ses recherches portent sur le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi, ainsi que ponctuellement sur les régions des Kivus en République Démocratique du Congo.

Avec la SFDAS, ces trois UMIFRE forment l’UAR 3336 – Afrique au sud du Sahara

CEDEJ (Égypte, Soudan) : Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales

Le CEDEJ, créé par l’accord de coopération franco-égyptien de 1968, dispose d’un centre au Caire et d’une antenne à Khartoum. Ses recherches portent sur les humanités numériques et les systèmes d’informations géographiques, l’Égypte contemporaine et les reconfigurations politiques, migrations, évolutions politiques et sociales de l’Afrique de l’Est.

Le CEDEJ Soudan dispose d’un site Internet sur la plateforme Hypothèses : https://cedejsudan.hypotheses.org/.

CFEE (Éthiopie) : Centre français des études éthiopiennes

Fondé en 1991, le CFEE mène des recherches sur l’Éthiopie, l’Érythrée, le Somaliland, Djibouti et le Soudan du Sud. Ses centres d’intérêt sont en particulier l’environnement, les échanges et les techniques depuis la préhistoire, les cultures de l’écrit et l’histoire orale ainsi que les transformations sociales et politiques dans la Corne de l’Afrique jusqu’à l’époque contemporaine, le patrimoine en Éthiopie et les études sur le genre dans la région.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search